mere-parfaite

Je ne sais pas si vous pouvez m’aider, mais je suis à la recherche du spécimen de la mère parfaite car, comme bien d'autres peut-être, j'ai l’impression d’avoir échoué l’un des tests les plus importants de ma vie.

Le sentiment de culpabilité, bien entendu, n’est jamais très loin derrière. Les mères qui travaillent à l’extérieur de la maison, les femmes divorcées, les mamans monoparentales, celles atteintes d’une maladie grave et j’en passe, connaissent mon propos.

Alors, que faire lorsqu’on ne « fit » pas tout à fait dans le moule de celle qui se sacrifie à 100% pour ses enfants, ses petits-enfants et leur descendance ? Celle qui se rebelle contre les « il faut que » et les conventions de toujours ? Que faire lorsque la santé se dérobe sous nos pieds et lorsque la vie nous envoie des coups bas faisant bifurquer nos rêves? Que faire quand l’appel de notre mission de vie se fait entendre si fort qu’on ne peut l’ignorer ?

De mon côté, je crois que le but ultime de notre vie est de redécouvrir la divinité qui nous habite et d’en faire profiter le monde. Ainsi, la famille s’élargit et on devient mère pour d’autres aussi et de multiples façons différentes. Une manière plus universelle d’aimer s’installe alors, faisant taire l’ego de la mère trop attachée à son rôle.

La mère parfaite n’existe pas plus qu’un humain parfait. L’œuvre est toujours en devenir, ce qui implique évidemment que les enfants parfaits ne sont pas encore nés non plus. Imaginez être la mère d’un enfant parfait. Quelle pression incroyable !

Ceci dit, nul besoin d’avoir enfanté pour qu’on vous souhaite « bonne fête des mères ». De nombreuses femmes se dévouent corps et âme auprès des enfants de tous les âges, d’autres ont perdu leurs enfants tragiquement, d’autres n’ont pas vu leurs enfants et petits-enfants depuis d’interminables semaines, d’autres ont donné leur enfant en adoption il y a bien longtemps et en ont gardé le douloureux secret.

Peu importe, je vous dis à vous, mamans, futures mamans et femmes de la terre, que vous êtes parfaites telles que vous êtes et que vous méritez l’amour, le respect et la tendresse, uniquement parce que vous existez et non à cause de ce que vous faites ou du matériel que vous donnez.

Alors, vous l’aurez deviné, je ne suis pas une mère parfaite et j’ai cessé de me comparer à un modèle qui ne me ressemble pas et auquel je n’ai aucun désir de me mesurer. « Je suis » tout simplement et c’est assez.

Ceci dit, je vous souhaite une très joyeuse fête des mères et, de grâce, si les mots d'amour et de reconnaissance ne jaillissent pas spontanément de la bouche de votre progéniture, souriez, recentrez-vous et prenez le temps d'offrir à votre âme le plus beau des "Je t'aime" pour les multiples façons dont vous avez donné la vie!

Laissez un commentaire





3 × 4 =

Dans mon E-BOOK GRATUIT, vous découvrirez

« 7 clés pour changer votre vie pour le mieux maintenant! »

ÇA VOUS TENTE ?

ipad-louisecote-252x300
En boni, vous serez les premiers informés de mes articles, entrevues, nouveautés, promotions et exclusivités. Vous recevez trop de courriels? Pas de problème, vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vos informations resteront confidentielles.