514-449-7959   coach@louisecote.com
logo-facebook   logo-youtube   logo-itune

SAVOIR METTRE SES LIMITES

Nombreuses sont les personnes qui se laissent envahir par les autres dans leur propre espace, qui acceptent de rendre service quand elles n’en ont aucune envie ou encore qui s’oublient au détriment de leur propre santé. Si “savoir mettre ses limites” est un thème qui vous parle, je vous invite à poursuivre la lecture.

À titre d’exemple, j’ai rencontré récemment une femme brillante dont le seul problème était son incapacité à poser ses limites. Voici une bribe de son histoire. Elle avait depuis peu fait la connaissance d’un homme gentil mais pas très fortuné, qui débarquait chez elle avec ses trois enfants et son lavage… Que voulez-vous, sa laveuse était défectueuse. Bien que ceux-ci passaient plusieurs journées à vider son frigo, elle ne lui demandait pas de partager les coûts générés par quatre bouches de plus à nourrir, ce qui lui faisait peu à peu monter la moutarde au nez.

Puis elle avait accepté de garder les enfants et leurs amis des journées entières mettant ainsi son travail de consultante en péril. Elle avait aussi consenti à sous-diviser une pièce de sa maison en dortoir, malgré un fort désagréable ressenti qui augmentait au rythme de la facture de gypse.

Ses amies lui chantaient en chœur « Mets tes limites ! ». Bien qu’elle se sentait de plus en plus grincheuse et frustrée, elle ne réussissait pas à s’affirmer dans ses droits et besoins. Parallèlement, elle partageait sans compter son expertise à droite et à gauche, se rendait disponible pour répondre à diverses demandes extérieures, tant professionnelles que familiales et se demandait pourquoi elle était si fatiguée, voir même déprimée.   Son seul désir était de partir seule sur une île déserte et c’est à ce moment-là qu’elle a fait ma connaissance. 🙂

Le meilleur « Limitomètre »

Vous savez, il est plutôt difficile de mettre ses limites lorsqu’on ne les connaît pas ! La première étape est donc de réfléchir sur nos valeurs, nos besoins, ce qui est acceptable dans notre vie et ce qui ne l’est pas, de se respecter et de s’aimer assez pour protéger notre bulle des personnes, situations et contextes énergivores qui diminuent notre taux vibratoire au point de potentiellement en devenir malade.

Le meilleur « limitomètre » que nous avons à notre disposition est notre corps. Et bien oui ! C’est lui qui est le messager le plus fidèle de nos émotions. Je vous explique. Lorsque survient une situation qui nous dérange et soulève une émotion négative, bien que nous pouvons tenter de ne pas s’en occuper, notre corps transmet l’information à sa façon. Il se peut que nous ayons l’estomac à l’envers, qu’un mal de tête fasse soudainement apparition ou encore qu’un point douloureux surgisse entre nos omoplates. Je suis certaine que vous avez vos propres exemples de malaises physiques récurrents.

Il est donc de mise d’écouter ces symptômes qui jaillissent beaucoup plus pour vous aider que pour vous nuire. Ils arrivent avec un message bienveillant pour vous : Prends soin de toi, écoute tes vrais besoins, reste près de ce qui t’allume, dis non à toutes tentatives d’abus ou d’envahissement de la part des autres, sois toi-même, respecte qui tu es et, surtout, n’accepte jamais ce qui est inacceptable pour toi, car c’est toi et uniquement toi qui en paiera le prix.

Quoi faire alors?

C’est ainsi vous voyez que la capacité de mettre nos limites est directement reliée avec notre taux d’énergie, de joie profonde et de santé. Plus nous sommes à chaque jour en contact avec ce qui nous allume et ce qui nous éteint, plus nous activons ce filtre décisionnel dans notre vie et plus il devient facile de se respecter soi-même et de faire respecter ce qui est cher à notre cœur.

Prenez donc l’habitude d’accueillir, de décoder et d’honorer les messages que votre corps tente de vous livrer car, lorsque vous dites oui aux autres, c’est à vous que vous dites non. C’est ainsi que vous pourrez jouir au quotidien et en toutes circonstances de cette forme d’alignement et de cohérence de l’âme. On appelle ça l’amour de soi et les avantages sont … sans limites !

 

4 Comments

  1. Caroline sur 26 janvier 2017 à 11 h 22 min

    Excellent texte qui fait reflechir!! Merci :))

  2. Mihel sur 26 janvier 2017 à 13 h 51 min

    Oui! Très intéressant. Merci ☺️🙏

  3. Benoît Nantel sur 26 janvier 2017 à 19 h 19 min

    La règle de trois…
    1- je le fais par plaisir
    2- je le fais pour l’argent
    3- je le fais parce que je vais apprendre quelques chose

    Si aucun de ces 3 points est là…je refuse.

    Si 1 des 3 points est là, ça mérite réflexion…
    Si 2 des 3 points sont là…go!
    Si les 3 points sont là, “WOW!”

    PS: il y a cependant, d’autres facteurs à considéré…mais je me base sur celà régulièrement, et ça marche pour moi! 😀

    • Louise sur 27 janvier 2017 à 7 h 50 min

      Bonjour Benoît,

      Merci de souligner l’importance de se préparer une liste de critères qui devient par la suite un précieux filtre pour nous aider dans notre prise de décision. Chacun doit la préparer selon ses propres valeurs et besoins.

Laissez un commentaire





8 − 3 =

Dans mon E-BOOK GRATUIT, vous découvrirez

« 7 clés pour changer votre vie pour le mieux maintenant! »

ÇA VOUS TENTE ?

ipad-louisecote-252x300
En boni, vous serez les premiers informés de mes articles, entrevues, nouveautés, promotions et exclusivités. Vous recevez trop de courriels? Pas de problème, vous pourrez vous désabonner en tout temps.

Vos informations resteront confidentielles.